Le concours #UnPetitJDR s’est terminé début septembre avec l’annonce des 8 jeux gagnants pour cette édition sur 167 petits jdr (jeux de rôles). Découvrez en quelques mots, l’univers de ces petits jeux qui ont ravis les cœurs du jury. 😉

 

 

+ « Maât » de Matthieu Massé

Vous êtes mort. Je suis l’évaluateur·trice en charge d’évaluer votre vie. Pour cela vous allez devoir m’expliquer et/ou vous justifier sur certains moments de votre vie, si vous êtes convaincants, vous accéderez à la vie éternelle, sinon vous vous réincarnerez et tenterez une nouvelle vie, je l’espère meilleure !

– « Idée extraordinaire à 1 million de dollars. Pour moi, ça va être difficile de faire mieux. C’est fantastique. » FibreTigre
– « Testé, et approuvé (oui, testé !!). » Flavie

+ « Croquez la vie à pleines dents » de Kaohatl

Vous êtes mort. Mais ce n’était pas votre Destinée. Charon vous refuse l’accès à sa barque, mais il vous confie 8 pièces chtoniennes – 2 barres de Kinder bueno. Elles permettent, lorsqu’on les mange, de redonner une étincelle de vie à votre âme afin qu’elle ne soit pas damnée et devienne un souvenir errant dans les limbes.

– « Le synopsis plonge directement dans le jeu, et l’idée des pièces chtoniennes qui se consomment, c’est vraiment un principe intéressant. » aetlas
– « Le jeu est extrêmement intéressant ! Je pense qu’il est facilement parmi les concepts les plus aboutis que j’ai lu. La thématique est bien intégrée, le système intéressant. C’est fluide à lire. Vraiment bravo. » KcoQuidam

+ « Vieilles, veuves et vénères » de Blade

des veuves âgées revivent suite au décès de leur mari et se réunissent pour éviter le même destin aux générations futures en faisant sauter le patriarcat

– « Mais que c’est bon ! Ce jeu me fait vraiment envie. Son dispositif est clairement exposé et me semble facile à prendre en main. J’aime beaucoup le côté foutraque du jeu ainsi que le twist des points d’XP non dépensés qu’elles peuvent claquer pour briller.  » Tiramisù
– « Oh le beau Ocean’s eleven version Mamies ! J’aime assez le fait de voir des Vieilles veuves veneres et rebelles ! Un bon film est en vue ! Avec un très bel exemple pour donner quelques pistes, je pense qu’il y a pléthore de scénarios en vue !  » Kinayla

+ « Les vieilles canailles » de Sylphelle

Finir à la maison de retraite Les Lilas c’est un peu comme mourir trop tôt. Pas question de se laisser couler dans un endroit pareil. J’ai eu une idée cette nuit alors que je n’arrivais pas à digérer le dîner de la cantine : on se casse !

– « Très fun. Ayant joué une pièce dans laquelle deux vieillards condamnées par la médecine décident de se barrer de leur hospice, ça me parle pas mal, en plus.  » Patrice
– « Ce jeu est simple et très sympathique. Les personnages me semblent pouvoir amener un mélange entre de la drôlerie et de la tendresse. En effet, dans la création, on oscille entre des moments assez tristes (qui ne vient plus vous voir) et d’autres moments où la personne reste encore en vie. Cela va créer un équilibre qui va, je pense, pimenter la partie, car on va avoir envie de jouer ces personnages attachants. Une belle découverte ! » Flavie

+ « Golem » de Tapisvirginia

le golem avançant dans les ruines en utilisant “nous” pour le désigner. Sans frontière. Sans limite. Nous ferons peut-être revivre ses ailes libellules, la senteur de vieux livre qui jonchent le sol, une solitude dans la pénombre, la source centrale du monde, ou bien d’autres fragments du passé

– « Cela va être difficile de faire un retour sur ce jeu qui est d’une poésie et d’une beauté absolues. Au croisement entre la Clef des Nuages et Autumn of the Giant, il prend le thème du concours de cette année et le sublime à travers un jeu co-narratif sans dés et sans MJ qui peut être déroutant à la première lecture. La mise en place par le silence, l’errance des esprits qui façonnent chacun leurs idées du golem et de son environnement, puis le vide qui se remplit et les idées de chacun-e qui se rencontrent dans un espace libre et plein d’émerveillement. » aetlas
– « j’ai adoré ma lecture de ta proposition. Il y a plein de petites pépites dans son texte, de la répétition de certains mots à des formulations très bien trouvées, j’ai vraiment passé un excellent moment ! » Côme

+ « EHPAD : Espiègle Hilare Pétillant Amusant Décomplexé » de Emmanuel Berger

Vous rentrez dans cette ultime maison. Vous savez en y rentrant que vous n’en repartira que les pieds devant… Entre le personnel plus ou moins sympas, le menu insipide à la cantine, les visites rares et les pensionnaire acariâtres ou grabataire au dernier degré l’ambiance ne semble pas au beau fixe… Mais vous décidez de ne pas vous morfondre ! Tant qu’il y a des grilles de loto, il y a de la vie !

– « Ce jeu et à la fois drôle et émouvant ! les enjeux minuscules, les difficultés immenses, la grille de lotto pour tout matériel, les forces qui diminuent mais l’espiéglerie qui lie le tout en font un beau jeu. Dans une version étendue on pourrait en faire un bac à sable du quotidien. Bravo ! » Tiramisù
– « J’ai souri à la lecture de ce jeu spécial EHPAD qui se joue de l’image qu’on en a avec ce système de jeu basé sur le loto ! C’est très drôle ! Le système tourne bien, et je trouve ça très wtf, c’est barré, j’adore ! La thématique revivre (et mourir !) est bien respectée dans ce jeu de rôle très drôle, félicitations à toi !! » Morora

+ « L’île du Grand-petit peuple de Sieur Sansonnet »

Vous l’apercevez enfin, après une vie de recherche, l’île vient presque à votre rencontre, perdue entre la mer agitée et les nuées cyclopéennes. Elle qui hante vos rêves et vos jours, cette sensation de revivre ce que mille vies ont vécues avant vous, vous la reconnaissez en passant sous l’arche de pierre, lorsque vous accostez.

– « J’aime beaucoup le coté poétique et sensoriel de ce jeu, son invitation à explorer les textures notamment. Cela commence avec la proposition d’être pied nu et cela continue en appréciant différemment les lieux selon sa taille. Le jeu est dénué de système, le rapprochant d’un conte a deux voix. Techniquement c’est un Run&Die&Repeat qui explore en cela le thème revivre. J’aimerais que le personnage soit mieux caractérisé et que les révélations de l’ile le bouleverse plus encore. Bravo ! » Tiramisù
– « On s’attendait bien sûr à des boucles temporelles et à du die & retry vu le thème du concours mais ta variation sur ces thématiques est vraiment très enthousiasmante ! J’apprécie tout particulièrement la forme que tu as adoptée pour présenter ton jeu : elle est très poétique et admet absolument toutes les approches, du jeu solo diceless à des choses avec MJ et mécaniques greffées par dessus si nécessaire. Il y a aussi des atmosphères très vidéoludique dans tes descriptions et, me semble-t-il, un assez bon équilibre entre les différentes tailles (et une bonne alternance entre celles-ci) qui assure des « runs » ni trop longs ni trop courts et toujours variés…  » Côme

+ « En voiture Simone ! » de Nomisla

La ré-incarnation existe. Enfin c’est ce que se dit Simone, votre voiture d’étudiant, que vous avez revendu à un propriétaire inconnu il n’y a pas longtemps. Vous avez pleuré son départ mais pour Simone, vous n’étiez qu’une aventure de plus. Simone elle aussi, rêve d’un destin extraordinaire. Parfois, les phares éteints, elle s’imagine sauver des vies, braquer des banques, jouer à Cupidon,…

– « J’adore le concept ! » Patrice
– « J’ai adoré le pitch de ce jeu, ça me rappelle un peu Christine de Stephen King évidemment, avec une voiture dotée de conscience mais sans l’aspect maléfique. Je trouve ça trop cool de travailler la mythologie automobile et travailler sa réputation autour des propriétaires et aventures qui en découlent. La mécanique est simple mais tourne bien, c’est accessible, c’est fun, j’adore vraiment ce jeu qui explore le thème revivre sous l’angle du changement d de propriétaire et de nouvelles aventures. Bravo pour ce petit jeu ! » Morora

Pour télécharger ces jeux, rendez-vous sur la page ou sont regroupés les 167 petits jdr crées avec soin et amour lors de cette édition 2021

Voir tous les petits jdr de 2021

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.